Mutuelle du Personnel Dassault Aviation

Foire aux questions

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question sur cette page ? Rendez-vous à la rubrique Questions/Réponses pour nous poser votre question.

Le médecin traitant est celui à qui vous vous adressez en premier, celui qui vous soigne habituellement, qui vous connaît bien et a une vision globale de votre santé. C’est le médecin que vous choisissez comme interlocuteur privilégié, avec qui vous pouvez discuter.

Le médecin traitant vous soigne et vous suit tout au long de vos soins. Il tient à jour votre dossier médical : résultats d’examens, diagnostics, traitements… Si nécessaire, il vous oriente vers d’autres soins, vers un médecin spécialiste ou un service hospitalier. Il recueille les informations et les résultats, et coordonne votre suivi médical.

Pour tous les actes médicaux réalisés ou recommandés par votre médecin traitant, le taux de remboursement reste identique. Il existe cependant des situations dans lesquelles consulter votre médecin traitant n’est pas nécessaire ou simplement pas possible :

*sous réserve d’avoir désigné un médecin traitant.

Pour ces cas, votre remboursement ne sera pas minoré.

Vous pouvez choisir votre médecin traitant de façon autonome.

Médecin généraliste ou médecin spécialiste, tout médecin peut devenir votre médecin traitant s’il accepte d’assurer ce rôle. Mais vous devez réfléchir à ce qui sera le plus adapté, car un médecin spécialiste soigne les affections qui relèvent de son domaine d’expertise. Il peut exercer en cabinet, à l’hôpital ou dans un centre de santé.

Si vous avez déjà un médecin de famille ou un médecin référent, vous devez quand même choisir un médecin traitant. Vous pouvez bien sûr choisir ce médecin comme médecin traitant.

Une fois que vous avez choisi votre médecin traitant, remplissez et signez avec lui le formulaire de "déclaration de choix du médecin traitant".

Oui, il est possible de changer de médecin traitant sans condition à remplir, sans avoir besoin de se justifier.
Il suffit de remplir et de signer, avec le médecin choisi comme nouveau médecin traitant, une nouvelle déclaration de choix de médecin traitant. Cette nouvelle déclaration annulera le choix précédent.

Le médecin traitant que vous avez choisi peut vous recommander, s’il le juge nécessaire, de consulter un médecin spécialiste. Votre médecin traitant vous orientera vers le médecin spécialiste qui répondra le mieux à votre problème de santé et peut vous en recommander un. Mais vous restez libre du choix de ce médecin spécialiste.

Il n’est pas nécessaire consulter à chaque fois votre médecin traitant pour revoir le médecin spécialiste au sujet du même problème de santé, dès lors que vous consultez ce médecin spécialiste sur le conseil de votre médecin traitant.

Votre médecin traitant et le médecin spécialiste conviennent ensemble d’un plan de soins vous concernant. Le médecin spécialiste tiendra votre médecin traitant informé du suivi qu’il estime nécessaire et échangera avec lui sur votre cas.

Vous pouvez aussi consulter d’autres médecins sans indication de votre médecin traitant, mais alors les frais restant à votre charge seront plus importants.

La participation forfaitaire de 1 € est entrée en application depuis le 1er janvier 2005.

Elle est déduite du montant de vos remboursements pour toute consultation ou acte réalisé, à partir de cette date, par un médecin généraliste ou spécialiste, pour les examens radiologiques et les analyses de biologie médicale (l’acte de prélèvement ne donne pas lieu à la retenue).

Elle s’applique aussi aux consultations externes des établissements du service public hospitalier. En revanche, les actes réalisés en hospitalisation en sont exclus.

Les actes effectués par les dentistes et les auxiliaires médicaux ne sont pas concernés par cette mesure.

La participation forfaitaire de 1 € s’applique pour tous les actes réalisés par un médecin généraliste ou spécialiste.

Cette participation s’applique aussi aux consultations externes à l’hôpital ou en clinique, seuls les actes réalisés pendant une hospitalisation ne sont pas concernés.

Le nombre de participations forfaitaires retenu est fixé à 50€ par année civile et par bénéficiaire

Le dispositif exonère de cette contribution notamment les ayants droit mineurs (au 1er janvier), les bénéficiaires de la CMU complémentaire.

Les prestations prises en charge au titre de l’assurance maternité sont exclues du dispositif.

La carte Vitale ne contient pour l’instant que des informations administratives nécessaires au remboursement de vos soins. Elle ne remplace pas le carnet de santé qui contient des informations médicales.

Non, la carte Vitale n’est pas une carte bancaire. Elle évite l’édition d’une feuille de soins et son envoi au centre de Sécurité sociale mais vous continuez à régler vos consultations et vos soins.

En revanche, elle vous permet de bénéficier du tiers payants chez les professionnels de santé ayant passé une convention avec la Mutuelle Dassault.

Pour pouvoir bénéficier en permanence de la technologie Vitale et de remboursements accélérés, il est indispensable que la puce de votre carte soit toujours à jour.

Lorsqu’un changement intervient dans votre situation, adressez-vous directement à votre centre de sécurité sociale qui vous indiquera les documents à fournir et les modalités à suivre en vue de l’actualisation ou de l’édition d’une nouvelle carte.

Pour prétendre à cette aide, il faut résider en France (Métropole et DOM) de façon stable et régulière depuis plus de 3 mois, bénéficier d’une couverture sociale et avoir des ressources supérieures au plafond de la CMU Complémentaire et ne dépassant pas 15% de ce plafond.

Conditions de ressources

espace

Il vous faut simplement nous faire parvenir un acte de naissance, et un courrier demandant le rattachement de votre enfant, sur votre dossier, à sa date de naissance.(pensez à nous faire parvenir l’attestation sécurité sociale, dès modification). Si votre garantie le prévoit n’omettez pas de demander à bénéficier de la prime de naissance.

Pour finaliser votre adhésion à notre mutuelle, pensez à vous munir des documents suivants :

- R.I.B pour le paiement de vos prestations et le prélèvement de votre cotisation - Attestation Sécurité Sociale en cours de validité - Certificat de radiation de votre précédente mutuelle - Courrier de demande d’adhésion

Non ! aucun questionnaire de santé n’est nécessaire à l’adhésion à notre mutuelle.
Vous devrez nous faire parvenir un courrier demandant votre adhésion et une photocopie de vos attestations Sécurité Sociale respectives. L’adhésion se fait en début de mois.
 
   Mutuelle Familiale des Travailleurs du Groupe SAFRAN